Détail de l'article

Chers amis,

Le 28/05/2014
Catégorie : Actualités

 

Chers amis,

 

À partir du 1er juillet 2014, je ne serai plus votre députée européenne.

Le verdict de dimanche est clair. 24,7% des électeurs qui ont bien voulu se déplacer aux urnes ont donné leurs voix à Louis Aliot et au Front National et l'ont choisi comme leur porte-parole à Bruxelles, au Parlement européen, et auprès de nos partenaires étrangers.

Leur choix est souverain et ne peut être contesté. Nous devons néanmoins en tirer les leçons. Ce score est un échec personnel et un échec collectif.

Même si la politique de François Hollande est la cause première de cette montée du FN - 45% des votants disent avoir motivé leur choix uniquement sur des considérations de politiques nationales - l'UMP porte la responsabilité de ne pas avoir su convaincre, d'avoir mené une campagne trop courte et de s'être empêtrée dans des affaires.

Chers amis, au cours de ce mandat, j'ai voulu rapprocher l'Europe de notre territoire et faire remonter vos préoccupations à Bruxelles. J'y ai consacré tout mon temps et mon énergie.

Je me suis spécialisée sur la coopération transfrontalière, car je suis persuadée que l'avenir de l'Europe se jouera avant tout sur notre capacité à réduire nos disparités avec nos voisins. La concurrence avec l'Espagne n'est pas une fatalité. Le dumping social non plus.

L'Europe nous permet d'avancer, d'apprendre et de coopérer. Notre pays possède de formidables ressources et une formidable énergie, dont j'ai pu voir les succès au cours de tous mes déplacements à votre rencontre.

L'Europe est perfectible, mais elle n'est pas la caricature qui en est faite par les médias et une partie de notre personnel politique. À Bruxelles, j'ai travaillé pour vous, j'ai rencontré et négocié avec mes collègues allemands, espagnols, italiens, polonais. J'ai pu voir le formidable esprit de coopération qui pouvait nous permettre de trouver des solutions, si nous faisons preuve d'ouverture et de sens de l'intérêt commun.

Je voudrais tous vous remercier de m'avoir soutenue au cours de ces cinq formidables années de mandat. Vos encouragements et votre disponibilité m'ont été d'une aide précieuse.

Ma foi en l'Europe reste intacte, mon envie de servir notre pays et notre région également. Je vous remercie à nouveau, toutes et tous, de votre soutien et de votre engagement à mes côtés.

Amitiés,

 

Maïté.